Mise à jour des "données karst"

Bien que les phénomènes karstiques soient des « objets géologiques », ceux-ci peuvent fortement et très rapidement évoluer dans certaines circonstances, et pas seulement à l’échelle des temps géologiques ! Il est donc important de réaliser régulièrement des mises à jour pour disposer d’un outil le plus exhaustif possible qui permettent la meilleure prise en compte possible du karst et de sa complexité.

Prendre en compte la dynamique karstique

Le karst peut naturellement (ou à cause de certaines interventions humaines) évoluer très rapidement. Il faut notamment tenir compte des caractéristiques suivantes :

  • le milieu karstique est par endroit dynamique et extrêmement actif, ce qui se traduit par la formation et l'apparition de nouveaux sites (dolines, chantoirs, résurgences….);
  • les spéléologues réalisent chaque année d'intéressantes découvertes, débouchant sur l’exploration de nouvelles cavités ou le prolongement de réseaux déjà connus. Ces découvertes (même modestes), qu’elles soient souterraines ou en surface (alignements de dépressions), sont autant d’indices quant à la nature du sous-sol et à son instabilité;
  • les sociétés de distribution d'eau, lors de la délimitation des zones de protection de captage, ainsi que les exploitants de carrières mettent à jour (et réactivent même parfois) des réseaux karstiques et des alignements d'affaissements qui peuvent avoir une incidence lourde sur la gestion de ces environnements. Ces « accidents » d’origine anthropiques doivent être suivis car ils offrent un regard ponctuel sur l’environnement souterrain généralement inaccessible;

Un réseau actif de collaborateurs de terrain a été mis en place par la CWEPSS au cours du temps. Celui-ci fournit régulièrement des observations sur des zones insuffisamment prospectées et/ou faisant l'objet d'une réactivation karstique.

Report des observations récentes dans la BD Karst

Consciente de la nécessité de la mise à jour des données de l’Atlas du Karst Wallon, constituant un document de référence, librement accessible et consulté par de nombreux utilisateurs, la Région wallonne a engagé un programme de réactualisation « en continu » de ces données. Elle confie à la CWEPSS cette mission de mise à jour qui comprend un travail de dépouillement bibliographique et de données inédites, ainsi que la réalisation de relevés de terrain ponctuels pour enrichir la base de données.
Un réseau d’"antennes de terrain" est constitué afin de fournir des informations précises et originales sur les phénomènes karstiques et leur évolution. Ces personnes-relais servent de vigies pour signaler l'ouverture d'un effondrement et/ou la découverte d'un site afin que des relevés approfondis, puissent y être faits (éventuellement préalablement à leur comblement).

Pour des raisons de cohérence et pour garantir un positionnement correct de ces sites nouvellement signalés, la CWEPSS effectue des visites de vérification avec ses partenaires de terrain. Les fiches décrivant les phénomènes, ainsi que des photos et des relevés complémentaires sont réalisés à cette occasion.

Deux fois l'an, la CWEPSS transmet à la Cellule SIG (DGARNE - DEMNA) de la DG03 une base de données cartographique actualisée, reprenant l'ensemble des données karstiques pour toute la Wallonie. Les données sont intégrées sur le portail des "Thématiques sous-sol" et leur exploitation via l'interface web permet leur consultation immédiate par les utilisateurs.

Enquête en ligne

Accès à l'enquête !

Enquête Sous-sol

Enquête Sous-sol   Enquête Sous-sol

Effondrements
et anciennes exploitations