Atlas du Karst wallon

L’inventaire cartographique et descriptif des sites karstiques et des rivières souterraines de Wallonie est une contribution concrète à la gestion et à la conservation des zones calcaires.
En Wallonie, le sous-sol d’un tiers du territoire est composé de roches carbonatées (essentiellement de calcaires et de craies) fortement ou modérément affectées par la dissolution chimique. Pas moins de 153 communes sont concernées par des phénomènes karstiques sur leur territoire et la majorité de l’eau potable produite en Wallonie provient de ces aquifères particuliers. Au 1er janvier 2011, l’Atlas recensait 6250 phénomènes karstiques sur l’ensemble du territoire wallon, parmi lesquels un millier de cavités.
Le karst est donc bien une problématique qui touche une vaste partie du territoire et qui a des incidences dans bien des domaines. Il est dès lors essentiel de mieux appréhender cette réalité souterraine et de disposer de documents de référence qui répertorient, localisent et décrivent de la manière la plus exhaustive possible les sites karstiques et les circulations d’eaux souterraines. C’est l’objet et la justification de l’Atlas du Karst Wallon.

ssol_karst_akwa.jpg

Réalisé par la Commission Wallonne d’Étude et de Protection des Sites Souterrains avec l’aide de nombreux collaborateurs de terrain et sous conventions passées avec la Région wallonne depuis 1994, cette base de données doit permettre une meilleure prise en compte du milieu souterrain, de sa vulnérabilité et des contraintes qu’il induit dans le développement des régions calcaires.

Les grottes, chantoirs, rivières souterraines, dolines, résurgences ou dépressions paléokarstiques qui caractérisent les zones karstiques constituent un patrimoine naturel d'un intérêt scientifique, paysager et touristique important et à conserver impérativement.
En dépit de leurs intérêts multiples, les sites karstiques sont souvent ignorés lors des projets d'aménagement, tels les tracés de route, l'implantation des zones d'habitat ou les extensions des carrières. Par ailleurs, les massifs calcaires et les importantes nappes d'eau qu'ils renferment sont particulièrement vulnérables à la pollution ; l'implantation de décharges sauvages et d'exutoires d'égout sur des sites karstiques ou dans d'anciennes carrières calcaires reste fréquente et présente une réelle menace. Enfin, le milieu souterrain présente divers intérêts scientifiques d’importance. La prise en compte de ce patrimoine naturel, géologique et archéologique dans tous travaux et aménagements ayant un impact sur le sous-sol calcaire est essentielle.

Publics cibles et usages

La première vocation de cet inventaire est de contribuer à la connaissance et à la prise en compte des phénomènes karstiques et des eaux souterraines. Avec sa cartographie précise et ses fiches descriptives proposant une bibliographie complète pour chaque phénomène, ainsi qu'un état des lieux à jour et des recommandations en terme de gestion, cet Atlas apporte une information utile dans plusieurs domaines :

  • l’aménagement du territoire en région karstique doit impérativement tenir compte de la qualité du sous-sol qui peut poser des problèmes d'instabilité. L'Atlas du Karst en positionnant précisément les sites karstiques apporte des éléments d'information utiles pour planifier le développement territorial de ces zones. Les données de l'Atlas servent d'ailleurs de base à la désignation des périmètres de contraintes karstiques (risque naturel) pour l'urbanisation, le tracés des routes et les projets d'infrastructure ;
  • pour la gestion des eaux souterraines : les sites karstiques sont des points d'accès direct vers les eaux souterraines. La vigilance est de rigueur autour de ces points d'enfouissement pour protéger les nappes calcaires. L'Atlas mérite d’être consulté lors des études délimitant o les zones de surveillance autour des captages. Ceci est particulièrement vrai pour les synclinaux calcaires condruziens qui renferment les aquifères majeurs pour la production d'eau potable ;
  • dans la prévention des pollutions : l'état des lieux des phénomènes karstiques et de certaines anciennes carrières calcaires démontrent que les rejets liquides et solides restent fréquents dans les dépressions karstiques. L’inventaire renseigne sur l’évolution des sites karstiques pollués, sur leur éventuelle réhabilitation et propose certaines mesures d’assainissement ;
  • pour la conservation de la nature : certains massifs calcaires et une bonne partie des fonds de vallées karstifiés disposent de statuts de protection et/ou sont repris en zones Natura 2000. Cependant, dans ces zones protégées, il n’y a généralement aucune gestion spécifique pour ces sites souterrains, qui représentent pourtant un écosystème remarquable, fragile et irremplaçable. Cet inventaire doit en favoriser la prise en compte ;
  • pour les scientifiques et les naturalistes : cet Atlas constitue un précieux inventaire pour démarrer et orienter les recherches ainsi que pour sélectionner les sites sur lesquels mener des études approfondies ;
  • pour la prospection et les recherches spéléologiques : les cartes reprenant les limites géologiques et l'implantation des différents sites karstiques aideront à déterminer où et comment organiser les prospections et les recherches en vue de nouvelles découvertes.

Enquête en ligne

Accès à l'enquête !

Enquête Sous-sol

Enquête Sous-sol   Enquête Sous-sol

Effondrements
et anciennes exploitations

Publications

Parallèlement à la base de données du Karst, la CWEPSS (avec l’aide de la Direction des Eaux Souterraines) réalise des monographies karstiques par bassin versant (Haute Meuse, Viroin, Bocq, Samson, Molignée, Burnot, Lesse, …). Ces documents papiers richement illustrés et proposent des articles introductifs originaux, spécifiques au bassin versant, traitant de la géologie, de l’hydrologie, du milieu souterrain et de sa protection.

Ces monographies sont conçues à la demande des contrats de rivières pour donner aux organismes, associations, habitants et intervenants divers. Toute l’information nécessaire, précise et suffisamment vulgarisée afin d’intégrer la problématique des eaux et des sites souterrains dans la gestion globale et intégrée à l’échelle d’un bassin versant.

Ces ouvrages peuvent être commandés au service "Publication DGARNE" (Avenue Prince de Liège, 15 – 5100 Jambes) ou auprès de la CWEPSS.

Pour plus d’informations sur ces monographies karstiques.