Biostratigraphie


La biostratigraphie est la subdivision des couches par leur contenu biologique (fossiles) ou plus exactement par la place que ce contenu fossilifère occupe dans la succession que donne l'évolution du monde animal ou végétal. L'unité fondamentale en biostratigraphie est la biozone . Son établissement dépend de son contenu fossilifère. Nous ne détaillerons pas ici les divers critères qui servent à définir des biozones.

Schéma : Limites biostratigraphiques

En analysant la répartition de quelques fossiles présents dans les roches de la colonne lithostratigraphique, les biostratigraphes ont pu définir 7 biozones.

Les limites de biozones sont considérées comme synchrones dans tout le bassin sédimentaire et peuvent servir de critère chronostratigraphique : l'extension verticale d'une biozone correspond alors à un certain laps de temps qui peut être reconnu sur de grandes distances. Les biozones permettent dès lors d'établir des corrélations fiables entre les formations de diverses régions mais une carte biostratigraphique n'aurait guère de sens pour un non spécialiste. De plus les géologues cartographes ne sont pas tous biostratigraphes et la détermination des fossiles utilisés nécessite la plupart du temps l'appel à des spécialistes.

La biostratigraphie permet cependant dans la plupart des cas de déterminer les unités chronostratigraphiques .