Utilisateurs du projet

Carte hydrogéologique

Le programme de la Carte hydrogéologique de la Wallonie s'appuie sur la Carte géologique. Elle ne peut toutefois utiliser que les feuilles déjà publiées ou réceptionnées (sous convention limitée de cession de données), devant se contenter ailleurs des cartes anciennes à 1/40 000.

Cartographie des Thématiques Sous-sol (à la base "Cartographie minière")

Dès l'origine du projet, il avait été prévu que les Géologues collationnent une série de données thématiques liées au sous-sol wallon pour soit les intégrer à la Carte à publier, soit les publier de manière distincte sous forme de cartes thématiques.

Face au travail de lever et de tracé des cartes, cet aspect du projet est resté marginal. La Région a cependant passé, pendant ce temps, de nombreuses conventions de recherches visant la collecte de ces données, dont l'Atlas du Karst wallon et l'inventaire géochimique.

La thématique principale reste les affleurements et sondages de la Carte en cours de révision; il est prévu d'y adjoindre les anciens points non encodés (car non utilisés) des archives du SGB (accord de principe à formaliser en 2010). Ceci représenterait près de 300 000 points au total.

D'autre part, dès 1997, la DPA, dans le cadre du programme de retrait et de la sécurisation des concessions minières a compris la nécessité de procéder à une cartographie des anciens travaux souterrains de mines minières et carrières ainsi que des gîtes métallifères et de fer. Le travail devrait être terminé fin 2013. Le recensement et la cartographie des terrils wallons ont été menés en parallèle.

D'autres conventions ont permis de recenser les carrières en activité et inactives, les terrils, certaines zones de glissement de terrain ou d'éboulement de parois (DGATLP).

C'est ainsi qu'existe aujourd'hui toute une série de données informatiques "Thématiques Sous-sol" qui doivent être mises en valeur, dans l'intérêt général, notamment dans le cadre des missions de l'Administration en matière de sécurité de la surface vis-à-vis des mines et en matière d'aménagement du territoire et de protection de l'environnement.

Ainsi que cela est de mise dans la plupart des pays, il a été proposé de rattacher cette cartographie minière à la Carte géologique, sous forme de pages d'informations sur le site de la Carte et sous forme d'une application WebGIS permettant de consulter, en les associant entre elles et avec des fonds de cartes, les différentes thématiques. Cette application devrait permettre, dans une étape ultérieure, d'obtenir des fiches descriptives et/ou d'informations "certifiées".

Les Thématiques Sous-sol se répartissent en trois grands groupes :

  • les données géologiques : affleurements, sondages, géochimie, gravimétrie générale, Atlas du Karst wallon, gîtes métallifères, gîtes de minerais de fer, ... ;
  • les données minières : concessions minières, puits et issues de mines, galeries d'exhaure, ouvrages liés aux mines métalliques, coupes minières, zones déhouillées, terrils, carrières souterraines, exploitations libres de minerai de fer, minières de fer, ... ;
  • les données à caractère géotechnique : zones de glissements de terrain, zones de consultation "exploitations souterraines", zones de contraintes associées, ...

Thématiques principales : affleurements et sondages (103 000 dont 55 000 décrits), concessions minières (355), puits et issues de mines (15 000), galeries d'exhaure, gîtes métallifères et de minerais de fer (3 000), zones déhouillées, carrières souterraines (5 000), terrils (900), anciennes carrières à ciel ouvert (5 000), Atlas du Karst wallon (6 400 descriptions), zones de glissement de terrain, échantillonnages géochimiques, ...

 

Cadastre des sols pollués

Le Cadastre des sols pollués devra lui aussi s'appuyer sur la Carte géologique et les Thématiques Sous-sol pour la détermination du bruit de fond naturel général et local (affleurements de roches minéralisées ou de, gisements métallifères). Une collaboration étroite devra être envisagée.

Carte géotechnique

La carte géotechnique est en cours de révision. Une première convention pilote se termine en mars 2010. Elle s'appuie sur la Carte géologique pour la définition d'une partie des unités géotechniques.

Enquête en ligne

Accès à l'enquête !

Enquête Sous-sol

Enquête Sous-sol   Enquête Sous-sol

Effondrements
et anciennes exploitations