Introduction

Imaginons une région à lever constituée de calcaires, schistes, grès et conglomérats interstratifiés.

La première démarche possible serait d'établir une simple carte lithologique (c'est à dire une carte représentant la nature pétrographique des terrains).

carto_litholseuldef.gif La carte se présente comme une simple alternance de bandes représentant les divers types de roches (exemple sans échelle).

Pour le particulier, intéressé de savoir sur quoi est bâtie sa maison, cette simple carte suffirait peut-être mais elle ne lui indiquerait que la roche directement sous-jacente et rien de plus. Cette carte n'apporte en effet aucune information sur la structure géologique de la région cartographiée : il est impossible de dire si deux ou plusieurs de ces bandes représentent des unités différentes ou la même unité répétée par plissement ou par faille.

Il est nécessaire d'y ajouter une notion de chronologie, de succession des événements, c'est-à-dire une histoire. C'est le rôle de la stratigraphie.

Pour les besoins de la cartographie les roches sont regroupées en unités stratigraphiques, sur base de certaines caractéristiques communes, qui peuvent être d'ordre lithostratigraphique, biostratigraphique ou encore chronostratigraphique.

Enquête en ligne

Accès à l'enquête !

Enquête Sous-sol

Enquête Sous-sol   Enquête Sous-sol

Effondrements
et anciennes exploitations